COULEURS POSITIVES ET ÉTINCELLES DE VIE
Écrit par Administrator
Lundi, 05 Mars 2012 17:48
PDF Imprimer Envoyer

sophie-brugger-portraitAvec Sophie BRUGGER l’expression « croquer un sujet » prend tout son sens. Dans ses toiles grands formats de fruits et de fleurs - généreuses en couleurs - elle nous emmène au coeur d’un univers végétal gourmand et magnifié : cerises,  bambous, coquelicots, fraises, framboises, myrtilles, artichauts, tournesols… L’artiste à indéniablement le don des couleurs : elle unit des teintes puissantes et toniques, susceptibles de rivaliser ou de se neutraliser et qui finalement se subliment  dans une complicité subtile ou une danse virevoltante. Sa passion pour le sport la conduit de temps en temps dans les tribunes de Roland Garros, les stades et les arènes pour réaliser des croquis sur le vif de sportifs en action. «Au stylo à bille  tout simplement !» mais avec une telle justesse dans l’appréhension du mouvement qu’elle a été invitée à se prêter à l’exercice en direct devant les caméras de Stade 2 lors du Tour de France. 


« C’est un défi que je me suis lancée quand je suis entrée aux Arts Déco : montrer que l’art et le sport peuvent entrer en résonance grâce à la beauté des mouvements et aux émotions qu’ils suscitent».

4_sophie_brugger_nenuphar

Le résultat est à la hauteur du challenge avec une nouvelle série de toiles qui sont de véritables instantanés pris au coeur de l’action et de l’effort. Une peinture au 1000ème de seconde qui saisit toute la puissance des gestes et la volonté des mouvements.

 

L’impressionnant rugbymen qui semble vouloir se projeter vers le spectateur déploie une abnégation et un effort à la limite de la rupture pour atteindre son objectif. Plus loin, c’est un torero au torse hâlé et musclé qui incarne l’extrême concentration. Le regard rivé à sa cape dans une arène où le taureau est absent, l’homme semble finalement affronter son propre destin. Les visages anonymes des personnages sont propres à focaliser encore davantage l’attention du spectateur sur leurs gestes et leurs mouvements. Les valeurs sportives se déclinent ainsi au gré des athlètes : rugbymen, golfeurs, tennismen...

  

«Le mouvement c’est ce qu’il y a de plus difficile à retranscrire» avoue l’artiste. « Mais c’est aussi ce qu’il y a de plus beau. Une toile sans mouvement est une toile sans étincelle de vie». Si les personnages de Sophie BRUGGER semblent réellement aller à notre rencontre, c’est parce qu’elle réussit à donner une vraie crédibilité à leurs gestes, soulignés par de la poussière d’or qui apporte une profondeur étonnante.

 

sophie-brugger-photoInventive et pétillante, Sophie BRUGGER est tout à fait capable d’aborder avec enthousiasme et sans à priori des thèmes surprenants. Elle a eu sa période «Cuba», une véritable ode à un mode de vie décontracté, peuplé de chapeaux en feuilles de palmiers et de cigares. Elle a réalisé des toiles qui font ressurgir en nous l’image de planches d’herbiers, où les végétaux sont reproduits avec la précision d’une étude botanique. Elle excelle dans les nus, mariant les teintes avec l’or pour des courbes tout en douceur comme en témoigne sa splendide «Femme aux roses» au milieu d’un écrin végétal composé de centaines de roses.

 

Artiste complète et libre, Sophie BRUGGER est en perpétuel mouvement. Elle vient d’installer un nouvel espace d’expo et de rencontre ou l’on découvre ses oeuvres qui diffusent une grande joie de vivre, une énergie positive, une belle générosité de couleurs et une source infinie de richesse.


UN UNIVERS À L’IMAGE DE L’ARTISTE QUI PRÉFÈRE POURTANT SE CACHER DERRIÈRE SA PALETTE DE PEINTRE.

Mise à jour le Mardi, 13 Mars 2012 14:19